Les Jardins d’Etretat sont ouverts tous les jours de 10 à 19 heures (la dernière entrée se fait à 18h30). Sans réservation préalable. Le port du masque obligatoire.

Les Jardins d'Étretat néo-futuristes s’étendent sur les falaises de la Côte d’Albâtre, une des merveilles de la Normandie avec une vue classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Les jardins s'inscrivent dans un jeu de volumes en topiaire où le paysage, l'art contemporain, l'architecture et dialoguent en toute poésie. Le projet est devenu lauréat du European Garden Award dans la catégorie « Meilleure mise en valeur d'un jardin historique » et possède le label Jardin remarquable.

Histoire

À la fin du XIXe siècle, une actrice comique française, Madame Thébault, a baptisé la Villa Roxelane d’après l’un de ses célèbres rôles, celui de la légendaire épouse du sultan Soliman le Magnifique. Madame Thébault était une amie de Claude Monet, qui travailla souvent sur ses peintures à Etretat. En 1905, inspirée par l’artiste, Madame Thébault décida de créer un jardin sur la falaise d’Amont qui refléterait le travail de Monet avec des éléments avant-gardistes mêlés à une pointe d’impressionnisme. La vue célèbre et emblématique du jardin sur La Manche et les falaises ont inspiré des peintres aussi célèbres que Claude Monet, Jean-Baptiste Camille Corot, Eugène Delacroix, Edouard Manet et Vassili Polenov.

Le concept du jardin est repensé

En 2017, Alexandre Grivko, célèbre architecte paysager fasciné par cette histoire, a redonné leur noblesse aux Jardins d’Etretat. Des sculptures végétales y évoquent la nature de la côte normande, tandis que plus d’une centaine de milliers de plantes assurent aux jardins leur beauté tout au long de l’année. L’objectif était de réunir les éléments historiques et artistiques de l’ancien jardin et les idées architecturales contemporaines. Une collection unique d’art moderne est exposée avec talent dans les Jardins d’Etretat, permettant aux visiteurs de contempler la nature et le monde environnant à travers le prisme de l’art.

La maîtrise technique

Alexandre Grivko est parvenu à créer en deux ans un ensemble qui paraît avoir un demi-siècle. L'un des procédés mis en œuvre pour réaliser cet exploit a été emprunté au grand maître classique de l’art des parcs et des jardins, connu du monde entier pour avoir réalisé le jardin royal de Versailles, André Le Nôtre. Pour créer le parc de Versailles en un temps record, Le Nôtre n’avait employé qu’une quantité limitée d’espèces végétales, il est cependant parvenu à obtenir des effets visuels exceptionnels grâce à des tailles minutieuses.

L'espace des Jardins d'Etretat est composé de grandes compositions de végétaux taillés : elles font échos aux paysages et à la nature de la Normandie. Vous y verrez des plantes aux formes différentes : « des vagues de la Manche », « des spirales et des tourbillons marins », « des fermes ostréicoles », « des falaises et des arcs de la Côte d'Albâtre », etc. C'est l’occasion de souligner la biodiversité et la beauté naturelle de l'écosystème, aussi bien que de montrer de nouvelles formes sculpturales et de nouveaux procédés architecturaux dans l'art paysager.

Un musée d’art contemporain à ciel ouvert

Les Jardins d’Étretat, c’est un musée d’art contemporain à ciel ouvert qui propose une collection d’œuvres d’art. Le mariage impressionnant de plantes taillées et de sculptures contemporaines apporte à chaque partie du jardin une atmosphère et un caractère uniques.

L'exposition permanente de sculptures contemporaines est une entité architecturale indivisible. Sans elle, la pensée, la dramaturgie, l’ambiance et l’unité artistique des jardins seraient perdues. L'exposition temporaire Double Jeu est prévue à l'ouverture des saisons estivales. Son objectif est de développer l'environnement social, naturel et artistique, de contribuer à la créativité, au renforcement des valeurs éthiques, et de protéger le patrimoine historique et culturel.

Billets
We are using cookies to provide you with a better browsing experience Read our policy.