Histoire

Patrimoine
La création
Alexandre Grivko

Patrimoine

Inspirée par l’œuvre de l’impressionniste Claude Monet et sa passion pour le jardinage, la célèbre comédienne française Madame Thébault décide de créer un jardin. En 1903, le premier arbre est planté. Le jardinier de la région, Auguste Lecanu, l’aide à transformer son rêve en réalité. Claude Monet définit l’esprit général de ce jardin, précieusement conservé jusqu’à nos jours.

 
 

Sur les falaises de la Côte d'Albâtre, une des merveilles de la Normandie, s'étend un jardin. Au sein de ce jardin se trouve une ancienne villa qui porte le nom de « Roxelane » en l'honneur de l'héroïne préférée de l’actrice Madame Thébault. Roxelane est une personnalité historique et l’épouse légendaire du sultan Soliman le Magnifique. Cette esclave, devenue conseillère du sultan Soliman, est l’une des femmes les plus influentes de l’histoire de l’Empire ottoman. Grâce à son courage, sa forte personnalité et son amour pour son sultan, elle exerçait sur lui une influence considérable. Son incroyable destin a inspiré de nombreuses œuvres littéraires, films et pièces de théâtre.


Mademoiselle Coco, historien des Jardins d'Étretat

L'actrice chérissait sa grande collection d'orchidées. Ces fleurs lui faisaient penser aux femmes du sultan Soliman et l'aidaient à travailler le personnage de Roxelane. C'est ce rôle qui a porté Madame Thébault au sommet de sa gloire et du succès artistique. Aujourd'hui, les orchidées des Jardins d'Étretat symbolisent l’immense talent de leur créatrice.

 
 

La terrasse principale des Jardins d’Étretat est située sur la célèbre falaise d’Amont. C’est en ce lieu unique que Claude Monet revenait souvent pour travailler sur sa série de toiles et de croquis intitulée Les Falaises d'Étretat. L’artiste disait que « des falaises comme ici, on n’en trouve nulle part ailleurs ». Des peintres, des passionnés de la nature et des jardins, de l'architecture et de l'art, ainsi que des chercheurs qui étudient l’œuvre de Claude Monet viennent du monde entier pour y trouver l'inspiration. Au cœur de cette beauté éternelle des paysages normands chacun trouve sa source d’énergie créative, d’émerveillement des sens et d’aspiration personnelle.

La création

Le designer de parcs et de jardins Alexandre Grivko avait été inspiré par l'histoire du jardin de Madame Thébault. En 2015, le concept du jardin avait été repensé. Au cours des travaux, les Jardins d'Étretat avaient été complétés avec de nouveaux motifs ce qui a contribué à leur agrandissement. L'objectif était d’unir les éléments historiques et artistiques de l'ancien jardin avec les idées architecturales contemporaines. C’est ainsi que la vision du jardin néo-futuriste est née.

Les jardins comptent plus de 150 000 plantes. C'est un véritable laboratoire scientifique et artistique, dont les objectifs principaux sont la recherche de nouvelles technologies pour l'entretien des plantes et la création de nouvelles formes de taille paysagère. L'espace du jardin est composé de grandes compositions de végétaux taillés : elles font échos aux paysages et à la nature de la Normandie. Vous y verrez des plantes aux formes différentes : « des vagues de la Manche », « des spirales et des tourbillons en mer », « des fermes ostréicoles », « des falaises et des arcs de la Côte d'Albâtre », etc. Les Jardins d'Étretat, c'est l’opportunité de souligner la biodiversité et la beauté naturelle de l'écosystème, aussi bien que de montrer de nouvelles formes sculpturales et de nouveaux procédés architecturaux dans l'art paysager.


Gaspard, votre historien des jardins

Les Jardins d'Étretat est un musée de l’art contemporain à ciel ouvert. Le musée propose une collection d'objets d'art exceptionnelle. Un mariage impressionnant de plantes taillées et de sculptures contemporaines apporte à chaque partie du jardin une atmosphère et un caractère unique. Les Jardins d'Étretat occupent donc une place particulière dans la communauté professionnelle internationale, ainsi que dans le monde de l’art contemporain.

Le musée présente une exposition permanente et des expositions temporaires. L'exposition permanente des sculptures contemporaines est une entité architecturale indivisible. Sans elle, la pensée, la dramaturgie, l’ambiance et l’unité artistique des jardins seraient perdues. Les expositions temporaires sont prévues à l'ouverture des saisons estivales. Leur objectif est de développer l'environnement social, naturel et artistique, de contribuer à la créativité, au renforcement des valeurs éthiques, et de protéger le patrimoine historique et culturel.

Alexandre Grivko reste persuadé que l'espace paysager qui entoure l’homme fait partie de son identité, son essence et ses aspirations. Ainsi, la priorité principale de l’architecte est le travail sur le volume, sans y ajouter un excès de graphismes ou de couleurs. Les réalisations de Grivko soulignent l'importance de la place de l’homme dans l'espace par la perception de son environnement, son désir d'harmonie et du confort visuel absolu. Sa philosophie : le temps est éphémère, il faut le sentir, l'accepter et le comprendre en tenant compte du passé.

La valeur historique, artistique et architecturale des Jardins d'Étretat réside dans l'application innovante de certains principes du néo-futurisme. Ainsi, les compositions paysagères du jardin forment un grand site néo-futuriste. L'art de demain est en harmonie avec le temps, il reflète l'étape actuelle du développement culturel de l'humanité.

Les Jardins d'Étretat est un laboratoire expérimental et créatif au sein duquel un nouveau style de jardin est en train de naître. Il existe traditionnellement trois types de jardins : le jardin régulier à la française, le jardin paysager anglais et le jardin italien. Alexandre Grivko tente la création d’un nouveau style,le quatrième, qui est basé exclusivement sur les idées néo-futuristes. Grace aux formes élaborées des plantes taillées, il construit l’espace du jardin dans lequel les végétaux font aussi parti de l’expérience. A l’issue de cette expérience les Jardins d'Étretat pourront entrer dans l’histoire mondiale de l’art paysager en tant que quatrième style de jardin, dont le nom il reste encore à inventer.

Alexandre Grivko

Alexandre Grivko est co-fondateur, directeur artistique et architecte-paysagiste en chef de la société internationale IL NATURE Garden Design & Landscaping Company, dont les filiaux se situent dans plusieurs capitales, y compris Londres et Paris.

L’amour et l’intérêt d’Alexandre pour les jardins avaient été cultivés par son grand-père, un attaché militaire, qui aimait le jardinage et, ayant pris sa retraite, s’est consacré entièrement à sa passion. Il structurait le terrain, il sélectionnait soigneusement les plantes et les entretenait. Son jardin est rapidement devenu un centre d’intérêt local. Quand la famille Grivko a emménagé dans une maison à la campagne, Alexandre a trouvé un nouveau champ de créativité : un jardin où il pouvait appliquer lui-même les connaissances acquises grâce à son grand-père. Plus tard, Alexandre a reçu sa première formation dans une école de designers fleuristes. C’est lorsqu’il travaille dans ce domaine qu’il reçoit sa première commande de créer un jardin. À partir de ce moment, que sa carrière prend un véritable essor accompagné d’une exigence professionnelle jamais démentie. Son cursus en tant qu'architecte paysagiste au plus haut niveau international contribue à son ascension.

D’après le magazine AD (Condé Nast), Alexandre Grivko fait partie de la liste des « 100 meilleurs architectes et designers » au sein de laquelle il occupe la 23e place. Une réalisation d'Alexandre, le jardin « Orekhovno », fait partie du top-10 des plus beaux jardins du monde (magazine Forbes Life). Des articles sur ses projets paysagers et ses interviews ont été publiés dans les magazines Vogue, AD, Elle Decoration, House and Garden, Forbes, Le Monde, Paris Match, Le Figaro et autres éditions internationales. Les films sur les jardins d'Alexandre Grivko, dont plusieurs ont reçu des prix internationaux, ont été présentés à l’occasion de festivals cinématographiques comme Cannes Lions International, le festival du cinéma de Berlin, d’Istanbul et de Riga, etc. La particularité artistique d'Alexandre Grivko est la symbiose du style classique et des tendances contemporaines dans le domaine de l'architecture et de l'art du paysage. Sa passion est la création des jardins publics expérimentaux, et son objectif de continuer la recherche de nouvelles formes de structuration et d'organisation de l'espace, ainsi que d’explorer de nouvelles technologies d'entretien des plantes. L’autre aspect de sa recherche artistique consiste en approche expérimentale de la taille sculpturale des plantes. Sa philosophie : il faut ressentir, accepter et comprendre le caractère éphémère du temps en tenant compte du passé.

Billets
We are using cookies to provide you with a better browsing experience Read our policy.